REE-MODELES
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

L’OFFICE CENTRAL D’ETUDES DE MATERIEL DE CHEMIN DE FER (O.C.E.M.)

L’O.C.E.M. a été créé en France en 1919 afin d’unifier les règles de fabrication du matériel roulant (locomotives, voitures, wagons) entre les différents réseaux de chemin de fer.

Devant l’urgence des besoins liés à la reconstruction des différents parcs marchandises ravagés par la guerre, l’O.C.E.M. avait défini des modèles simples de wagons dotés de châssis métalliques uniformisés et de construction économique. L’O.C.E.M. fût dissous à la création de la S.N.C.F. le 1er janvier 1938.

LES WAGONS TOMBEREAUX DE L’O.C.E.M.

Les caisses des tombereaux O.C.E.M. ont été montées sur 2 châssis unifiés : Les types « 1919 » et « 1929 ».

Le châssis « 1919 » a un empattement de 3,75 mètres, correspondant à la taille maximale d’un très grand nombre de plaques tournantes installées dans de nombreuses gares et dans les ateliers de réparation avant la deuxième guerre mondiale.

Le châssis « 1929 » a un empattement de 4,50 mètres permettant de réduire le porte-à-faux ; il assure ainsi une meilleure tenue de voie.

Les plaques de gardes sont fixées à l’intérieur des brancards et rivetés. Sur ces plaques, coulissent des boîtes d’essieux à coussinets type U ou U1A, ou pour le Nord une boîte Athermos. Dans les années 60, une partie du parc encore en service recevra les boîtes à rouleaux SKF.

Les essieux peuvent recevoir des roues pleines ou à rayons de 1.050 mm de diamètre.

ocem-2  ocem-2  ocem-3

réf: Spécial Le Train – L’OCEM

Les tombereaux unifiés « 1929 »présentent la particularité de posséder 2 hauteurs de caisse différentes : Le « type A » avec hauteur de caisse de 1,40 mètre et le « type B » avec une hauteur de caisse de 1,60 mètre.

Les modèles du « type A » sont conçus suivant 3 versions :
  • caisse en bois, portes métalliques
  • caisse métallique
  • caisse métallique, plate-forme, guérite basse. 
Les modèles du « type B » sont conçus suivant 2 versions :
  • caisse métallique
  • caisse métallique, plate-forme, guérite basse.
ocem-4

Collection : Mérard


Les tombereaux unifiés « 1919 »possèdent une caisse dont la hauteur est de 1,40 mètre. Ils sont conçus suivant 5 versions :
  • caisse en bois, portes métalliques
  • caisse métallique
  • caisse métallique, bouts oscillants
  • caisse métallique, plate-forme, guérite basse
  • caisse métallique, bouts oscillants, plate-forme, guérite basse.
ocem-5

Collection : Marcel Le Guay

Tous les Tombereaux OCEM sont freinés, cependant, après la guerre, la SNCF récupère une partie des wagons produits en Belgique pendant le conflit avec des bouts oscillants, en remplaçant les extrémités par des bouts fixes ou en immobilisant ceux-ci. La particularité de cette série étant de n’avoir qu’une conduite blanche et pas de freins

Certains wagons reçoivent en fin de carrière des tôles lisses comme le modèle préservé à Miramas

UTILISATION DES WAGONS TOMBEREAUX O.C.E.M.

Les wagons tombereaux étaient destinés à transporter une très grande diversité de marchandises ne craignant pas la pluie : sable, charbon, ballast, traverses, briques, bois de mine, betteraves, etc. Ils transportaient également des pièces encombrantes ne pouvant pas tenir dans un wagon couvert. Cela imposait un chargement par le dessus ainsi que la mise en place d’une bâche de protection.Toutes les anciennes compagnies de chemin de fer ainsi que la S.N.C.F. ont vu circuler de nombreux wagons tombereaux O.C.E.M. sur leur réseau.

ocem-7

Collection : Mérard

SOURCES
Documentation SNCF
Spécial Le Train – L’OCEM
Renseignements Marcel Le Guay

ocem-8

Photo : LR Presse